L’élevage de Criollos en France

Histoire de l’élevage en France

L’élevage du Criollo de pure race a débuté en France en 1999 avec la création du Haras de Treuscoat en Bretagne par M. Philippe Bergeron (suffixe de l’élevage : « de la Selva »). Le Haras a par la suite été déplacé au Sud-Ouest de la France et est depuis appelé « Haras d’Andas ».

Avant cette date, on trouvait en France quelques chevaux argentins dénommés « criollos » et arrivés par bateau en Italie. Certains négociants du nord de l’Italie importaient, en effet, des chevaux depuis l'Argentine et l'Uruguay par bateaux, avec ou sans papiers, pour les revendre en Europe comme chevaux de travail et de selle. Si une grande partie de ces chevaux finissait malheureusement à la boucherie, les plus chanceux étaient revendus comme chevaux de selle « criollos »  alors qu’ils n’avaient pour la plupart ni papiers, ni les caractéristiques morphologiques de la race. Les Criollos qui disposaient de papiers ont pu permettre la naissance de petits élevages de Criollos notamment en Italie et en Allemange. Aujourd’hui pour des raisons administratives et économiques, le transport maritime de chevaux en provenance d'Amérique du Sud a été suspendu depuis 2010.

Plus récemment 5 éleveurs ont débuté l’élevage de Criollos de pure race en France. La majorité de ces nouveaux éleveurs ont constitué leur cheptel de reproducteurs en achetant des Criollos en France (au Haras d’Andas) et en Allemagne. Aujourd’hui, il est difficile d'estimer le nombre de Criollos en France, certainement entre 150 et 200 Criollos de pure race, dont 8 étalons habilités à reproduire. L'Association Française des éleveurs de chevaux criollos doit entreprendre très prochaineent un recensement.

Association d’éleveurs et l’enregistrement des Criollos

En 1999, Philippe Bergeron a créé l’Association française d’éleveurs de chevaux criollos (A.F.E.C.C.). Depuis sa création, l’A.F.E.C.C. n’a pas entrepris beaucoup d’activités, en dehors de la question des registres, en raison du nombre réduit de propriétaires de criollos en France et d'éleveurs. Certains éleveurs ont préféré adhérer à la “Asociacion de Criadores de Caballos Criollos de Europa » (A.C.C.C.E.).

Cependant, depuis la fin de l'année 2015, devant le nombre croissant de nouveaux éleveurs de chevaux Criollos désireux d'entrer dans l'association, une modification des statuts de l’A.F.E.C.C. a été entreprise afin de permettre leur entrée dans l'AFECC ainsi que celle des propriétaires de Criollos qui le souhaitent. Une réunion des futurs membres de l’association a été organisée le 30 octobre 2015 à Equitalyon afin de définir les objectifs de l’association, et plus particulièrement afin de discuter de la question de l’enregistrement des Criollos se trouvant sur le territoire français. La première assemblée générale de l’A.F.E.C.C. a eu lieu en mars 2016.

Il n’existe pas en France de studbook « français » du Criollo et par conséquent d’entité habilitée par les Haras Nationaux et la SRA à accréditer et délivrer les papiers. Les éleveurs de Criollos de pure race doivent déclarer leurs chevaux et obtenir leurs papiers auprès de la Sociedad Rural Argentina (« SRA ») ou en Uruguay auprès de l'Association Rurale d'Uruguay ("ARU"), selon le pedigree et origines de leurs Criollos.

Cependant, depuis le mois de Novembre 2012, grâce aux efforts de l’A.F.E.C.C. et de son Président M. Philippe Bergeron, le studbook argentin du Criollo a été officiellement reconnu par les Haras Nationaux, nouvellement devenu l’Institut Français du cheval et de l’équitation (« I.F.C.E. »). Avant cette date, les chevaux Criollos reconnus par le studbook argentin et enregistrés auprès de la SRA recevaient un livret d’identification en France sur lequel ils étaient enregistrés comme « Origine étrangère constatée » mais non pas comme « Criollo ». Depuis novembre 2012, la race criolla est officiellement reconnue par l’I.F.C.E. et les criollos enregistrés auprès de la SRA sont désormais enregistré en France sous la dénomination « Criollo ».

L'AFECC envisage en 2017 de signer également une convention avec l'Uruguay, à l'instar de l'Argentine, afin de permettre aux parents et poulains enregistrés en Uruguay de recevoir également un livret SIRE "Criollo" en France.
 
En parallèle, l’A.F.E.C.C. poursuit ses négociations avec l’I.F.C.E. et les pays de la Fédération Internationale des Eleveurs de Chevaux Criollos (F.I.C.C.C) afin d’obtenir l’ouverture d’un véritable studbook français du Criollo reconnu par les différents pays FICCC (Uruguay, Brésil, Argentine, Paraguay) ce qui permettrait aux éleveurs français d’enregistrer leurs chevaux Criollos, sous certaines conditions de filiation et de morphologie, directement et uniquement en France, quelque soit l’origine argentine, paraguayenne, uruguayenne ou brésilienne de leurs chevaux. Ces chevaux bénéficieraient d'un Pedigree également inscriptible dans les registres des pays traditionnels de la FICCC. 

A noté que depuis le mois de Juillet 2016, l'AFECC est devenue membre de la FICCC. 
 

Les éleveurs

Le Haras d’Andas

C’est le plus gros élevage de Criollos en France avec 12 poulinières et 4 étalons, dont les premiers sont arrivés par avion d’Argentine en 1999. La majorité des chevaux Criollos du Haras d’Andas sont d’origine argentine. En 2014, 106 Criollos étaient nés au Haras et environ 70 Criollos vivent encore sur les 110 hectares du Haras. Le Haras d’Andas a d’excellent résultat en Paddock Polo, et l’une de ses juments est devenue championne de France de paddock polo en 2006 (Catégorie Open) à Chantilly avec le Capitole Polo Club Team.

Le Haras a également de très bons résultats en CSO et en TREC. En 2015, une équipe de Criollos du Haras d’Andas est devenue championne de TREC de la région Tarn et Garonne.
Etalons : Ahi Veremos Paisano, Champion Male à l’exposition d’Ayacucho en Argentine en 2000, Lucero de la Selva et Notario de la Selva nés en France, et La Esperanza Boleto, un étalon uruguayen né en Allemagne au sein de l’élevage de Marion Meyer et fils du célèbre Tapé Isidoro.

Pour plus d’informations vous pouvez visiter la page web du Haras www.criollos-france.com ou les retrouver sur facebook à « Haras d’Andas ».
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;





Tancredo de la Selva à Baneins (01), club 3 (photographe :Studio Damien BERT)- Haras d’Andas- Concours de Valence (2015)- https://www.facebook.com/haras.dandas


Hugo Criollo Argentin


Lucero de la Selva - par LUJANENSE HORNERO (Pere) et DEL SIETE CARPERA (mere)

The Isacadia Ranch

Le Ranch a été fondé en 2009 par Isabelle Druet et est situé en Touraine. Le Ranch dispose de 6 poulinières (à confirmer) qui proviennent du Haras d’Andas, mais également d’origine uruguayenne qui proviennent d’Allemagne. Le Ranch est membre de l’A.E.C.C.C. The Ranch se consacre essentiellement à l’équitation américaine comme le Versatile Ranch.

Pour plus d’informations vous pouvez visiter la page web du Haras http://criollos-isacadia.blogspot.fr ou les retrouver sur facebook à « Isacadia Ranch ».



L’élevage Chevaux Criollos

Sophie Meisse élève des Criollos en Alsace et est bien connectée avec des éleveurs allemands qui se situent non loin de la frontière avec la France. La plupart de ses chevaux sont d'origine allemande ce qui implique qu'ils ont des papiers allemands, et ne sont donc pour l'instant pas reconnus par les studbook d'origine de la race (Argentine, Uruguay, Brésil, Paraguay). 

Sophie Meisse a une page facebook que vous pouvez visiter https://www.facebook.com/#!/ElevageCriollo (ou chercher sur facebook “élevage chevaux criollos”).
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;






La Ferme de Montassou

En Auvergne, Sandra Goetgheluck a débuté l’élevage de criollos en 2010 après avoir acheté une jument au Haras d’Andas et une jument d’origine uruguayenne en Allemagne. Elle a aujourd’hui 4 juments Criollos dont certaines sont consacrées à la reproduction.







Vous pouvez visiter la page de son élevage à cette adresse www.fermedemontassou.com ou en cherchant sur facebook : « ferme de montassou ».
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’élevage de la Madonne

Gil Florini élève des Criollos dans la région de Nice, dans le sud de la France. Il élève des chevaux de race camarguaise depuis plus de 30 ans et a décidé de compléter son activité d’éleveur en 2013/2014 en faisant l’acquisition auprès du Haras d’Andas, mais également de l’élevage de Sophie Meisse et en Allemagne de 7 poulinières Criollos et un étalon.

Pour l'instant, Gil Florini n'enregistre pas ses poulains criollos en Argentine, ils disposent donc d'un livret SIRE ("Origines étrangères constatées"). Pour inscription des poulains et obtention des papiers de pure race en Argentine ou en Uruguay, il faut voir directement avec l'eleveur. 

Vous pouvez visiter la page de son élevage à cette adresse : http://elevagegilflorini.free.fr ou en cherchant sur facebook « Criollos Camargues ».
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;


Etalon : Siempre Igual de Selva Negra, étalon Criollo d’origine uruguayenne.


Criollo Camargue

Elevage de Criollos DEL SIL (Ferme D'en Bourrel)

Juliette et Laurent Prenat sont éleveurs traditionnelement de chevaux camarguais. Depuis 2013 ils ont débuté un élevage en parallèle de chevaux Criollos. Ils ont pour le moement deux poilinières, un étalon acheté à Isabelle Druet (Isacadia Ranch) et 5 poulains criollos à leur actif.

Leur élevage est situé non-loin de Toulouse sur une ferme d'une centaine d'hectares où ils élevent des bovins, leurs chevaux et vous accueillent dans leur Gite. Vous pouvez les contacter à cette adresse: www.fermeenbourrel.fr
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;


poulains criollo ferme en Bourrel 300x225

fulano 300x265

Ecurie la Llanura

Margaux Sauvervald  a un élevage de Criollos non loin de Paris, dans le Loiret. Elle a  trois poulinières et un étalon. Sa première jument a été achetée en France (père: chake curupi, mère: chake la nube ) et les deux autres poulinières sont venue d’Argentine par avion en 2013 avec son étalon. Tous les trois viennent de l’élevage EL Chusco.

Pour la contacter vous trouverez sa page facebook : « Margaux Sauvervald » :  https://www.facebook.com/#!/margaux.sauvervald
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;


Etalon : El Chusco Cazador, importé en 2013 de l’élevage el Chusco (père : Laques iupa-lala et mère : Desobedience Nichera.






Autres élevages / reproducteurs

Patron Chico Engarrotao, surnommé Tagua est un étalon de couleur grullo (« lobuno ») arrivé d’Argentine par avion en 2006 et appartenant à Aurore Descombes. Il a gagné le titre de 4ème meilleur étalon lors de l'Exposition Otono à Buenos Aires, une des deux grandes expositions du pays, en 2006, et de troisième meilleur étalon à l'âge de 14 ans au concours de morphologie européen de l'exposition de Vérone en Italie en 2016. Il est disponible pour les saillies en Normandie, au Haras de la Harlière, à Goulet, près d’Argentan. Il dispose de lignées traditionnelles argentines. C’est un étalon particulièrement polyvalent qui a déjà été qualifié en course d’endurance de 90 km et travaille désormais en équitation western : working cow horse, trail ranch et team/cattle penning. Pour informations, vous pouvez écrire à Aurore Descombes: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Il dispose également d’une page facebook que vous pouvez visiter : https://www.facebook.com/#!/criolloargentin


10169395 452678614864711 5512209942374309524 n

annee 2014 a avril 2015 2014 10 04 030

dsc0072